La cajeta mexicaine ( confiture de lait de chèvre)

 

12353236_1698669913704018_1786295083_n

Bonjour à tous. Je vous propose aujourd’hui une recette qui va vous demander bôôôôôôcoup de patience mais qui vous procurera au final beaucoup de plaisir : la cajeta. C’est une spécialité mexicaine, proche du dulce de leche mais à base de lait de chèvre. Je me suis lancée dans cette recette dans l’optique de faire une glace à la cajeta (la recette bientôt) et il s’est avéré que c’est délicieux tel quel. On peut la manger à la cuillère, en recouvrir ses tartines ou pourquoi pas l’incorporer à une recette de gâteau.

C’est bon mais c’est long car ça nécessite plusieurs heures de cuisson en restant à proximité pour touiller régulièrement. Pour ceux qui n’ont même pas peur, voilà les ingrédients de la recette : 2 litres de chèvre entier, 500g de sucre en poudre, 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude, une gousse de vanille et 1 cuillère à soupe de rhum

  1. Munissez vous d’une cocotte, ou mieux une bassine à confiture si vous en avez une. Posez là sur le feu et faites-y fondre le tiers du sucre. Quand il se transforme en caramel blond, versez par dessus le lait froid. Ajoutez les graines de la gousse de vanille et le bicarbonate de soude. Remuez bien jusqu’à ce que le mélange se mette à bouillonner.
  2. Baissez le feu et laissez cuire doucement pendant une bonne heure et demie en remuant très régulièrement. En fin de cuisson, la cajeta a bruni et le liquide a un épaissi. Pour voir si elle est prête, versez-en quelques gouttes sur une assiette. Si le liquide se fige rapidement c’est que c’est prêt.
  3. Hors du feu ajoutez le rhum et mélangez bien. Vous pouvez en remplir quelques bocaux et vous pouvez la garder plusieurs mois.

 

Pour cette recette, je suis allée sur un blog très sympa,plein de bonnes recettes : un peu gay dans les coings Je vous conseille ce blog si vous cherchez de bonnes recettes de cocktail, il y en a pour tous les goûts.

Petits sablés amande cranberry

12353973_1509765632657708_1310090837_n(1)

 

Noël approche avec son florilège de petites gourmandises sucrées et régressives.  Ayant déjà testé les petits sablés à la cannelle et au chocolat, j’ai décidé de me lancer dans une autre recette de petits gâteaux. J’aime beaucoup les cranberrys mais en général je le mange telles quelles ou dans mon bol de céréales le matin. En fouinant sur le web, je suis tombée sur des pâtisseries aux cranberrys alors ni une ni deux, me voilà lancée dans une recette de sablés, idéaux l’heure du thé… ou à toute heure en fait…       La recette du blog Le pétrin est délicieuse, je l’ai donc utilisée pour les réaliser. Je l’ai juste légèrement trafiquée.        

Pour réaliser ces bons petits sablés vous aurez besoin de : 170g de beurre ramolli,  110g de sucre glace, 2 jaunes d’oeuf, 2 cc de jus de citron, 190g de farine, 110g d’amandes en poudre, 110g de cranberrys séchées

  1. Coupez le beurre en petits dés et mettez-le dans une jatte ou dans votre robot. Travaillez-le à la spatule ou avec l’accessoire « feuille » pour lui donner la consistance d’une beurre pommade. Ajoutez alors le sucre glace et mélangez bien pour obtenir une pâte crémeuse.
  2. Ajoutez au mélange les jaunes d’œuf et votre jus de citron. Mélangez bien puis ajoutez la farine et l’amande en poudre. Mélangez bien à nouveau puis incorporez pour finir les cranberrys à la pâte obtenue.
  3. Séparez la pâte en deux et confectionnez deux boudins que vous filmerez dans du film alimentaire avant de les mettre au frigo pendant quelques heures afin que les boudins de pâte durcissent et soient faciles à découper
  4. Une fois la pâte bien ferme, préchauffez votre four à 180°. Enlevez le film alimentaire de votre pâte puis découpez-la en tronçons de 6 à 8 mm d’épaisseur.
  5. Disposez vos sablés sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfournez pour une dizaine de minutes. Laissez ensuite refroidir les biscuits sur la plaque quelques minutes.

Bon appétit à tous!

 

 

 

 

 

 

Le panettone

2015-11-24 10.34.00

Bonjour à tous. Je vous propose aujourd’hui une recette qui est souvent dégustée aux abords de Noël. Cette belle brioche d’origine italienne aux saveurs fruitées est relativement simple à faire soi même alors pourquoi s’en priver?

Pour cette recette, je me suis rendue sur le site de l’atelier des chefs. Vous aurez besoin de : 750g de farine, 70g de sucré en poudre, 6 jaunes d’oeuf, 6 jaunes d’oeuf, 120g de beurre à température ambiante, 20 de levure fraîche, 25 cls de lait, quelques gouttes d’arôme vanille, 100 d’écorce  de citron confite, 100 de raisins secs blonds, 1 pincée de sel

1. Dans le lait tiède, émiettez la levure fraîche, delayez-la et laissez reposer quelques minutes.

Pendant ce temps, prenez une jatte et mélangez-y les jaunes d’oeuf, la vanille, le sel et le sucre. Mélangez et ajoutez 500g de votre farine. Melangez bien. Coupez le beurre mou en dés et ajoutez-le à la préparation.  Finissez par le reste de farine et pétrissez le tout à la main pendant quelques minutes pour que le beurre soit bien incorporé. Disposez ensuite la pâte dans un saladier ou un plat et laissez reposer le tout pendant 1 heure dans un four à 30 degrés.

2. Une fois l’heure écoulée ajoutez les citrons confits coupés en petits dés ainsi que les raisins secs. Pétrissez à nouveau puis placez la pâte dans un moule haut beurré et fariné. Laissez reposer encore une demie heure.

3. Préchauffez votre four à 200°. Badigeonnez le sommet de la brioche d’un peu de beurre fondu au pinceau et enfournez pour 10 minutes. Puis baissez la température à 150° et continuez la cuisson pendant environ 30 minutes.

Maintenant, il n’y a plus qu’a se régaler. Bon appétit!

gratin de poire au roquefort

2015-11-07 15.23.29

Bonjour à tous.

Aujourd’hui, je vous propose une recette salée. Elle peur se manger en entrée mais hier soir je l’ai accompagnée d’une salade de mâche et de pousses de soja pour un repas complet. Comme je suis une grande amatrice de sucré salé, j’ai associé la douceur de la poire au goût prononcé du roquefort. 

Pour cette recette pour 4 personnes vous aurez besoin de: 3 poires Williams pas trop mûres, 150g de roquefort, 20 cl de lait, 3 oeufs, de la muscade, 200g de dés de jambon

1. Préchauffez votre four à 200*. Pelez et coupez les poires en fines lamelles.

2. Dans une casserole, émiettez le roquefort et faites le fondre sur le feu avec le lait. Poivrez et assaisonnez  de muscade en poudre.

3. Pendant que la crème de roquefort refroidit déposez les dés de jambon avec les poires dans de petites cocottes individuelles ou un plat à gratin. Mélangez le roquefort avec les oeufs battus et versez le tout sur les poires. Enfournez pendant une vingtaine de minutes. Dégustez chaud à la sortie du four.

Bon appetit!

Gâteau d’anniversaire « Cars »

DSC_0526

La déco de gâteau est en vogue depuis quelques temps. Venu des Etats-Unis, le cake design donne de la couleur à nos desserts et fait plaisir aux enfants pour leurs goûters d’anniversaire. Il fallait bien que je m’y mette moi même. Loin d’avoir le niveau de certains artistes anglo-saxons, je vous propose, à mon humble niveau, mes petites créations.

Aujourd’hui, je mets à l’honneur le héros Disney Cars, la voiture de course. Mon fils de quatre ans en est fan et il a été ravi de son gâteau d’anniversaire.

Il s’agit ici d’une génoise au chocolat recouverte de ganache au chocolat noir et décorée de pâte à sucre. Pour le travail de la pâte à sucre il vous faudra un rouleau à pâtisserie, un petit kit de découpage à pâte à sucre (ou un couteau sans dent par défaut), de la pâte à sucre blanche, de la colle alimentaire et des colorants alimentaires (en gel, c’est mieux et la marque Wilton est super)

Pour la génoise de base, j’ai utilisé CETTE RECETTE. Elle permet de faire une belle génoise bien gonflée :

DSC_0522

Pendant que la génoise refroidit, confectionnez une ganache au chocolat noir :

– 25 cl de crème fraîche épaisse
– 1 cuillerée à soupe de sucre
– 1 cuillerée à soupe de beurre
– 200 g de chocolat noir

Faire chauffer la crème avec la crème et le beurre et le sucre jusqu’à ébullition..
Hors du feu, ajouter le chocolat coupé en morceaux. Laisser reposer 2 minutes puis mélanger ensuite jusqu’à obtenir d’une crème sans grumeaux. Laissez là refroidir jusqu’à ce qu’elle ait la consistance d’une pâte à tartiner (un petit tour au frigo pour moi)

Une fois la ganache prête, recouvrez entièrement le gâteau et lissez le bien avec une spatule. Plus la ganache sera lisse, plus la pâte à sucre sera facile à étaler. Voici un TUTORIEL pour recouvrir parfaitement votre gâteau de ganache.

Bon maintenant, on passe à la pâte à sucre. L’univers Cars, c’est des voitures, des routes dans le désert, des cactus, des pneus, des coupes, des cailloux…bref, assez de matière pour faire beaucoup de choses. Voici ma version :

DSC_0527

Les cactus :

DSC_0521

Les pneus sont des longs boudins de pâte à sucre noire pliée en forme de couronne et remplie de pâte blanche. La route est un long ruban de pâte noire avec des petits rectangles blancs pour la ligne pointillée, les cônes sont faits en pâte à sucre orange avec un petit anneau blanc à la base et la voiture est une figurine (ni le temps, ni le talent!)

Mes pommes au four

La cuisine de Lolo

IMG_20140729_134457

Il me restait quatre pommes dans un coin, un peu tristounettes. Quoi de mieux pour leur redonner un peu de fraîcheur que de les passer au four?

 Pour 4 pommes : 4 pommes ( si possible juteuses et fermes), une poignée de raisins secs, un verre de jus de pomme (ou de cidre, pourquoi pas?), 3 cuillère à soupe de beurre mou, 3 cuillères à soupe de cassonade, un trait de jus de citron, une cuillère à café de cannelle ( j’ai aussi essayé avec un peu de « quatre épices », c’est très bon)

1. Préchauffez le four à 180°. Évidez les pommes sans percer le fond.

2. Dans un bol, mélangez le beurre, la cassonade, les épices, le jus de citron et les raisins secs

3. Remplissez les pommes de ce mélange en le laissant dépasser un peu de la pomme.

DSC_0976

4.Posez les pommes dans un plat allant au four et enfournez…

View original post 31 mots de plus

Entremet chocolat framboise

10432956_10152569722404165_239537426870405879_n

 

Voilà un dessert un peu long à réaliser mais qui ne comporte pas de grandes difficultés. Pour bien le réaliser, vous aurez besoin d’un moule à charnière, bien utile pour démouler l’entremet sans abîmer les mousses du gâteau.

 

Pour un entremet pour 8 personnes  il vous faudra :

La dacquoise : 6 blancs d’oeuf,, 150g de poudre d’amandes, 150g de sucre glace, 20g de sucre semoule, 1cc de jus de citron

La génoise : 2 oeufs, 50g de farine, 50g de sucre

La mousse au chocolat : 400g de crème fraîche liquide entière, 250g de chocolat noir

La mousse framboise : 500g de framboises (surgelées, c’est moins cher), 90g de sucre, 300g de crème fraîche liquide, 5 feuilles de gélatine

Nappage framboise : 200g de framboise, 50g de sucre, 2 feuilles de gélatine

 

Prêts? C’est parti!

1. Pour la dacquoise, il faut faire préchauffer le four thermostat 6 (180°). Ensuite, montez les blancs en neige fermes en y ajoutant le citron, le sucre et le sucre vanillé quand les œufs se mettent à durcir. Une fois la préparation bien dure, incorporez-y la poudre d’amande mélangée au sucre glace délicatement. Versez le mélange sur une plaque recouverte de papier cuisson.  La pâte doit faire entre un et deux centimètres d’épaisseur. Enfournez et faire cuire environ 30min avec le four entrouvert. La pâte doit rester moelleuse.

La dacquoise cuite, faites la tiédir puis découper un cercle dans la pâte de la taille de votre moule à charnière. Posez le disque de dacquoise au fond du moule et laissez de côté.

2. La mousse chocolat : Montez la crème en chantilly ferme. Faire fondre le chocolat au bain marie, laissez tiédir et mélanger à la chantilly de manière homogène. Versez la mousse sur la dacquoise, lissez le mélange et réservez au frais.

3 : la génoise : séparez les deux blancs d’œuf des jaunes. Montez les blancs en neige ferme. Mélangez le sucre avec les deux jaunes et remuer vivement jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter délicatement les blancs d’œuf à ce mélange, puis la farine, en pluie fine. Versez le tout sur une plaque recouverte de papier cuisson et faites cuire 10 à 15 min à 180°. La génoise doit être légèrement colorée et moelleuse. Comme pour la dacquoise, découpez un cercle mais faites le légèrement plus petit que le diamètre du gâteau.  Posez le cercle sur la mousse chocolat et rangez tout ça au frais.

4. la mousse framboise : dans une casserole, faites mijoter les framboises avec le sucre et faites cuire doucement jusqu’à faire une sorte de coulis épais. Passez le au tamis pour ôter les petites graines de framboise. Une fois tiédi,  ajoutez les feuilles de gélatine que vous aurez préalablement ramolli dans un récipient d’eau froide. Mélangez bien. Puis, montez la crème en chantilly bien ferme avec le sucre glace. Incorporez enfin le coulis de framboise à la chantilly. Étalez-le mélange sur la génoise et lissez bien avec une spatule. faites ensuite prendre le tout pendant au moins deux heures au frigo.

5. le nappage framboise : Faite revenir les framboises avec le sucre dans une casserole et une fois réduit en purée, passez le mélange au tamis. Faites ramollir les feuilles de gélatine dans l’eau froide puis incorporez-les aux framboises refroidies. Nappez ensuite le gâteau de ce mélange et faites prendre au frais pendant quelques heures.

6. Ensuite, place à votre imagination pour la déco. J’ai opté pour un look rouge intégral avec des framboises et groseilles fraîches. Mais rien ne vous empêche de jouer avec les couleurs et les matières : chocolat, gousses de vanille, menthe…

A vos fourneaux!