Terrine de jambon persillé

IMG_1430

Bonjour.

Voici une bonne petite recette, idéale pour un repas froid, à l’entrée ou à l’apéro. Personnellement, je l’ai servi en plat principal avec une salade verte, des toasts de pain grillé, de la moutarde et des cornichons. Il faut la préparer deux jours à l’avance et c’est un peu long à faire mais au final, ça n’a rien à voir avec ce qu’on peut acheter tout prêt dans le commerce.

Pour une grosse terrine (ou si vous faites comme moi deux petites), vous aurez besoin de : 1,5kg de palette de porc demi-sel. 1 pied de veau coupé en deux, 1 carotte, 1 oignon piqué de deux clous de girofle, 2 échalotes, 2 gousses d’ail, 25cl de vin blanc, 5 cl de vinaigre de vin rouge, 1 bouquet garni, 4 CS de persil plat ciselé, 1 CS d’estragon

  1. La veille, il vous faudra dessaler la palette dans de l’eau froide en la changeant plusieurs fois.
  2. Le lendemain, mettez la palette dans une cocotte, recouvrez-la d’eau froide et portez à ébullition. Laisser cuire pendant 5 min.Sortez et rincez la palette. (A ce stade là, votre palette sera bien dessalée)
  3. Replacez la palette dans la cocotte et recouvrez-la de nouveau d’eau froide.Ajoutez le vin blanc, le bouquet garni, le pied de veau, la carotte et l’oignon piqué de clous de girofle. Couvrez et laissez cuire deux heures à feu moyen (pas à gros bouillons). Au bout de la cuisson, égouttez la palette et réservez-la.  Gardez le bouillon.
  4. Dans une grosse casserole, laissez réduire le vinaigre avec les échalotes ciselées et l’ail haché. Ôtez du feu et ajoutez la moitié du bouillon filtré et les herbes ciselées.
  5. Découpez la palette en petits morceaux. Tassez-la dans une terrine et couvrez la viande du mélange liquide. Placez 24h au frais avant de servir.

Note : pas besoin de gélatine dans cette recette. C’est le pied de porc qui l’amène dans le bouillon.

Bon appétit!

Roulé de poulet au curry

IMG-20150513-WA0001

Bonjour.

Ces temps ci, même si le thermomètre reste encore bas, j’ai envie de fraîcheur. Je vous propose donc aujourd’hui un plat original et goûteux : du poulet au curry façon gâteau roulé. Accompagné d’une salade verte, voilà une petite assiette estivale et épicée. J’ai trouvé l’idée sur un blog que j’aime beaucoup, le blog de Cékikilafée.

Pour un beau gâteau roulé, vous aurez besoin de : 2 blancs de poulet, 50g de raisins secs blonds, 130g de carré frais 0%, 2 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse, 2cc à café de curry en poudre, 40g de farine, 40g de fécule de pomme de terre, 3 œufs, 3g de levure, 5g de sucre, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

1. Prenez 2 œufs et séparez les blancs des jaunes. Gardez bien les blancs pour plus tard. Dans le robot  ou dans une jatte, mélangez énergiquement les deux blancs plus le dernier oeuf entier.

2. Dans une petite casserole, faites frémir l’huile d’olive, le curry avec une cuillère à soupe d’eau. Versez sur les oeufs et battez le tout jusqu’à ce que le mélange mousse. Laissez refroidir.

3. Préchauffez votre four à 210°. Dans une jatte, mélangez la farine, la fécule et la levure. Incorporez-les au mélange avec les œufs.

4. Montez les blancs d’œuf en neige bien ferme et incorporez-les délicatement au mélange.

5. Étalez la préparation sur une plaque allant au four, recouverte de papier de cuisson puis enfournez pour environ 8 minutes. La génoise obtenue doit rester bien moelleuse pour pouvoir être roulée par la suite.

6. A la sortie du four, posez sur la génoise un chiffon humide et roulez le gâteau sur lui même, pas trop serré. Laissez-le refroidir et passez à  la confection de la farce.

7. Cuire les blancs de poulet dans une poêle puis mixez-le avec les carrés frais et la crème fraîche. (Je vous propose de mettre la crème en dernier et d’en mettre moins si la préparation s’avère trop liquide) Étalez le mélange sur le gâteau et parsemez toute la surface de raisins.

8. Roulez le gâteau sur lui même et filmez-le dans du papier transparent. Mettez au frigo pendant au moins quatre heures. Au moment de déguster, coupez le gâteau en petites tranches et servez avec une salade verte et une vinaigrette.

Bon appétit.

IMG-20150513-WA0000

Panna cotta aux poivron jaune, chips de jambon Serrano

DSC_0872

Bonjour à tous!

Je vous propose aujourd’hui une petite douceur fraîche et gourmande, idéale en entrée ou à l’apéro. Le goût presque sucré des poivrons se marie très bien avec le jambon serrano, salé et craquant. Ça a fait l’unanimité à la maison.

Pour une dizaine de petites verrines, vous aurez besoin de : 4 poivrons jaunes, gousse d’ail, 25 cl de crème fleurette, 1 càs d’huile d’olive, 3 feuilles de gélatine, 4 belles tranches de jambon serrano, du sel et du poivre. 

Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide.  Lavez les poivrons, pelez l’ail et faites le blanchir pendant 5 minutes dans de l’eau bouillante.

Dans un four chaud, placez les poivrons tout entiers dans le lèche frite et laissez cuire jusqu’à ce que la peau se mette à brunir. Sortez=les enlevez leur la peau et les pépins puis coupez-les en petits morceaux. Ajoutez l’huile d’olive et assaisonnez-les.

Faites chauffer la crème dans une casserole avec la gousse d’ail. Ajoutez ensuite la gélatine essorée et remuez bien. Ensuite, versez le mélange sur les poivrons et mixez finement.

Remplissez vos verrines et réservez au frais. La crème va durcir.

Faites chauffer une poêle puis faites dorer vos tanches de jambon une minute de chaque côté/ laissez -les refroidir sur du papier absorbant. En refroidissant, elles vont devenir craquantes. Vous n’aurez plus qu’à rajouter ces « chips » sur la panna cotta une fois durcie.

Bon appétit!

.

La burrata. Mieux que la mozarella

La burrata est un fromage italien qui s’apparente à la mozzarella. Si de loin ça y ressemble, quand on y goûte on se rend vite compte que c’est très différent. La burrata se présente enveloppée dans de grandes feuilles de joncs tressées. Elle est blanche et brillante comme la mozzarella mais lorsqu’on la coupe elle dévoile un cœur crémeux. C’est un fromage à pâte filée, très frais et au goût subtil. A la base, c’est un fromage au lait de bufflone mais on en trouve aussi au lait de vache. Comme la mozzarella, la meilleure manière de la déguster est crue, accompagnée de sel, poivre et huile d’olive. Parfaite avec les tomates, l’essayer une fois c’est l’adopter.

Une petite recette toute simple pour sublimer la burrata, parfaite pour un déjeuner estival à l’ombre, les pieds dans l’eau.

IMG_20140722_203857

Pour 4 personnes : deux tomates coeur de boeuf, une burrata de 250g environ, 100g de basilic frais, 2cc de parmesan, 5cc d’huile d’olive, 1 gousse d’ail et une poignée de pignons. Sel, poivre

1. Préparez le pesto : au mixeur, mixez le basilic avec l’huile d’olive, le parmesan, l’ail et les 3/4 des pignons. Rajoutez un peu d’huile d’olive si vous voulez un pesto un peu plus liquide.

2.Coupez les tomates dans la longueur, déposez-y une belle quenelle de burrata et assaisonnez avec le pesto. Pour la finition , parsemez le tout de pignons entiers.

Pour un plat plus complet, accompagnez votre assiette de jambon serrano ou de fines tranches de grison.