Mousse d’orange

IMG-20150514-WA0009

Bonjour. Je vous propose aujourd’hui un dessert très léger : la mousse d’orange. Pas de crème, juste du fromage blanc et du blanc d’œuf pour la faire monter, ce qui conviendra à ceux qui font attention à leur ligne. Pour les autres, c’est aussi très bon 😉

Pour 4 personnes, vous aurez besoin de : 2 oranges bio, 1 blanc d’oeuf, 300g de fromage blanc, 3 sachets de sucre vanillé, 3 feuilles de gélatine, 1 pincée de sel

1. Faites ramollir la gélatine dans un bol d’eau fraîche. Râpez le zeste de l’une des oranges et pressez les deux fruits pour en extraire le jus. Faites chauffer dans une casserole le jus obtenu puis, hors du feu, rajoutez la gélatine. Mélangez bien. Ajoutez le fromage blanc, les zestes et le sucre vanillé.

2.Montez le blanc en neige ferme avec une pincée de sel puis incorporez-le au mélange. Mettez la mousse dans des verrines et laissez prendre au moins trois heures au frigo.

4.Au moment de servir, décorez la verrine de quelques suprêmes d’orange. Bon appétit.

Vous pouvez ajouter de la cannelle sur les oranges au moment de servir, ce sera délicieux. Cette recette peut aussi être réalisée avec des clémentines ou des pomélos.

Coque au chocolat noir, mousse caramel et chantilly vanillée

IMG_20141016_183019

Bonjour. Il y a quelques temps j’ai vu une émission qui parlait de tempérage chocolat. Ni une ni deux, ça m’a donné envie d’essayer. Je pensais que ça serait très technique, mais en fait c’est plutôt facile si on a un thermomètre à sonde. Cette recette est un peu longue mais elle n’est pas difficile à réaliser. Un peu de matériel est pourtant nécessaire : un cul de poule, un thermomètre de cuisine, des moules en silicone en demi sphère et un pinceau

Pour 6 sphères au chocolat  : 200g de chocolat noir pâtissier

Pour la mousse au caramel : 120g de sucre, 180g de crème fleurette, 3 oeufs, 3 feuilles de gélatine

Pour la chantilly : 20cl de crème fleurette, 3 sachets de sucre vanillé

 

Commençons avec les coques au chocolat, l’élément le plus technique de la recette.  Si vous voulez obtenir des coques de chocolat brillantes et craquantes, vous allez devoir tempérer le chocolat. Cela consiste à cristalliser le beurre de cacao contenu dans le chocolat pour pouvoir le travailler plus facilement.  Il faut le réchauffer,  le refroidir et le réchauffer à nouveau pour atteindre une température idéale. Il vous faut donc un thermomètre à sonde de cuisine. Tout ça parait barbare, mais c’est très facile :

1. Râpez le chocolat ou coupez le en petit morceaux dans un cul de poule. Nous allons ensuite faire fondre doucement le chocolat au bain marie. Tout en remuant, montez la température du chocolat à 54-55°.

2. Ôtez le cul de poule du feu et faites retomber la température du chocolat à 27 ou 28°. Remuez pour accélérer le refroidissement.

3. Placez à nouveau le cul de poule au bain marie et faites remonter le chocolat à 31 ou 32°. Et voilà, votre chocolat est tempéré et ne blanchira pas en durcissant.

4. Prenez vos moules silicone et utilisez le pinceau pour tapissez l’intérieur des demi sphères d’une couche de chocolat pas trop fine pour éviter de casser les coques au démoulage. Une fois que le chocolat commence à durcir, éliminez le surplus de chocolat autours des moules avec un couteau pour faire des bords bien nets. Laissez ensuite durcir le chocolat à température ambiante jusqu’à ce qu’il soit bien solidifié.

5. Pendant que le chocolat refroidit, passons à la mousse caramel : faire cuire dans une casserole 100g de sucre jusqu’à ce qu’il caramélise. Faire bouillir la crème puis la rajouter au caramel.

6. Séparez les blancs d’œuf des jaunes. Battez les jaunes et rajoutez les au caramel. Faites cuire doucement, sans faire accrocher le mélange.

7. Faites ramollir la gélatine dans de l’eau, égouttez-les et ajoutez-les au caramel. Remuez bien.

8. Pendant que le mélange refroidit montez les blancs en neige bien fermes puis incorporez-les. Placez au frais.

9. Préparez une chantilly au siphon ou au batteur avec la crème fleurette et le sucre vanillé.

10. Passons au montage : démoulez délicatement les 12 demi sphères. Réservez en 6 et remplissez les 6 autres d’une couche de mousse caramel et d’un peu de chantilly. Refermez les sphères avec les 6 autres demi sphères.

Pour la déco, je me suis amusée avec le reste de chocolat tempéré. J’ai dessiné des formes en chocolat sur une plaque silicone et une fois refroidi, j’y ai passé un peu de colorant en poudre brillant au pinceau.  Comme variante, j’ai aussi fait cette recette avec une mousse à l’orange à la place du caramel.

 

Mousse au chocolat noir et philadelphia

IMG_20140803_171812

Du philadelphia au fond du frigo, une plaquette de chocolat dans un coin de placard et quelques oeufs…c’est parti pour une mousse au chocolat pour le goûter des enfants.

Pour 5 beaux ramequins : 200g de chocolat noir, 3 oeufs, 150g de philadelphia nature, 50g de beurre, 2 cuillère à soupe de sucre

1. Faire fondre le chocolat et le beurre dans une casserole

2. Séparez les blancs des jaunes d’oeuf. Montez les blancs en neige bien ferme.

3. Mélangez les jaunes avec le philadelphia, le chocolat fondu et le sucre

4. Ajoutez délicatement les blancs et mettez la mousse obtenue dans des ramequins ou verrines. Mettez au refrégirateur pendant deux heures au moins.

5 Au moment de servir, décorez avec ce que vous avez sous la main : bonbons, fruits frais ou chantilly (pour faire une mousse viennoise)

Bon appétit!

Mes pommes au four

IMG_20140729_134457

Il me restait quatre pommes dans un coin, un peu tristounettes. Quoi de mieux pour leur redonner un peu de fraîcheur que de les passer au four?

 Pour 4 pommes : 4 pommes ( si possible juteuses et fermes), une poignée de raisins secs, un verre de jus de pomme (ou de cidre, pourquoi pas?), 3 cuillère à soupe de beurre mou, 3 cuillères à soupe de cassonade, un trait de jus de citron, une cuillère à café de cannelle ( j’ai aussi essayé avec un peu de « quatre épices », c’est très bon)

1. Préchauffez le four à 180°. Évidez les pommes sans percer le fond.

2. Dans un bol, mélangez le beurre, la cassonade, les épices, le jus de citron et les raisins secs

3. Remplissez les pommes de ce mélange en le laissant dépasser un peu de la pomme.

DSC_0976

 

4.Posez les pommes dans un plat allant au four et enfournez pour 45 mins environ. Les pommes doivent caraméliser et devenir moelleuses.

5. Servez chaudes et pour un dessert plus gourmand, accompagnez les pommes de chantilly ou de glace vanille.

Bon appétit!!!

 

Délice d’abricot à l’amande amère

cropped-10384802_10152558319039165_2478557179783893864_n.jpg

Une douceur de saison fraîche et parfumée.

Il vous faut pour 4 personnes : 500g d’abricots, 2 oeufs, 15 cl de crème fraiche liquide entière (30%), 120g de sucre, 4g de gélatine, quelques gouttes d’extrait liquide d’amande amère, pistaches concassées

1. Lavez les abricots. On les denoyaute ensuite et on les taille en quartiers. Dans une casserole, les faire compoter quelques minutes avec 40g de sucre. En fin de cuisson, ajoutez l’extrait d’amande amère (ou de l’amaretto, ça marche aussi)

2. Passer la moitié de la compotée au mixer et placer le reste au frais.

3. Montez la crème fraîche en chantilly bien ferme et placez-la au frais

4. Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide.

5. Faites un sirop en faisant bouillir 15cl d’eau avec les 80g de sucre restant. Quand le sirop est pris, incorporez la gélatine et remuez bien pour la dissoudre.

6. Séparez les blancs des jaunes d’oeuf et montez les blancs en neige. Versez-y le sirop et mélangez. Puis incorporez la purée d’abricot. Ajoutez ensuite la chantill.

7. Répartissez la crème obtenue dans des verrines. Mettez au frigo 4 heures pour faire prendre la mousse.

8. Avant de servir, ajoutez la compote d’abricots restants au dessus de la mousse et décorez de quelques pistaches.